ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Sport, vie sociale, détente : les bonnes résolutions des Français axées sur leur bien-être - Mieux Vivre Santé

Sondage

Sport, vie sociale, détente : les bonnes résolutions des Français axées sur leur bien-être

Pour 2023, les Français ont pris des résolutions destinées à accroitre leur développement personnel.

Un nouveau sondage effectué par la Fédération Française d’Éducation Physique et de Gymnastique Volontaire (FFEPGV) et l’institut IPSOS a demandé à un panel de Français quelles étaient leurs bonnes résolutions prises pour l’année 2023.

De vrais moments de détente pour soi

Bilan : 32% des personnes interrogées souhaitaient d’abord se mettre à pratiquer une activité physique régulière (-1% vs 2022), 25% passer plus de temps en famille (-1% vs 2022) et 24% se réserver de vrais moments de détente.

"Si faire du sport et passer plus de temps avec les amis et la famille arrivent une nouvelle fois en tête des résolutions des Français, le fait de s’autoriser de vrais moments de détente pour soi devance cette année l’idée de manger plus équilibré", commentent les sondeurs.

"Alors qu’en 2020, en pleine crise sanitaire, le souhait de se mettre au sport n’avait jamais été aussi important (37%), cette résolution perd progressivement du terrain, notamment à cause de l’inflation", nuancent-ils également. 34% des Français qui en avaient l’intention ont ainsi renoncé à prendre ou renouveler un abonnement sportif jugé trop cher en 2023, et 29% ont aussi mis une croix dessus pour leurs enfants.

Passer plus de temps en famille et entre amis

Même effet à la baisse concernant la résolution de passer plus de temps en famille et entre amis, qui était à son plus haut niveau en 2020 (29%) et en augmentation de 8% par rapport à 2019.

Par ailleurs, un peu plus de 3 Français sur 5 (61%) déclarent avoir tenu au moins une des résolutions qu’ils s’étaient fixés pour l’année 2022, une proportion qui augmente par rapport à l’an dernier (+6%) et qui est encore plus importante chez les hommes (65%), les 16-24 ans (71%) ou ceux qui pratiquent au moins une heure d’activité sportive par semaine (71%).

Cette étude a été réalisée du 29 novembre au 9 décembre 2022, auprès d’un échantillon de 2000 personnes âgées de 16 ans et plus, représentatives de la population Française.

Pour pouvoir accéder à l'article complet, vous devez vous connecter.